comment fonctionne la garantie de perte d'emploi?

Perte d'assurance-emploi adossée à une hypothèque

Parmi les assurances hypothécaires proposées, la garantie de perte d'emploi couvre l'emprunteur en cas de chômage. Dans une crise économique, les acheteurs peuvent être tentés de prendre cette option d'assurance supplémentaire qui n'est pas requise par les banques.

Il s'agit d'être vigilant sur les conditions d'obtention de cette garantie spécifique à deux égards.

Premièrement, tous les emprunteurs ne sont pas éligibles sur la base de leur parcours professionnel: le type de contrat de travail ou de stage dans l'entreprise peut être envisagé.

Deuxièmement, les conditions de couverture doivent être soigneusement étudiées. L'organisme d'assurance peut déterminer dans son contrat une couverture partielle des mensualités hypothécaires à rembourser en cas de perte d'emploi. Par exemple, les paiements peuvent être limités (30% ou 80% du montant mensuel) ou limités dans le temps (par exemple 18 mois). De même, la déductibilité, qui fonctionne comme pour l'assurance automobile, ne peut être négligée: en cas de perte d'emploi, les mensualités du prêt ne seront versées qu'après une période déterminée par contrat, pouvant durer plusieurs mois. Il peut également y avoir un délai d'attente: la garantie n'entre alors en vigueur qu'après un certain nombre de mois après l'enregistrement de l'hypothèque.

Garantie d'une étude approfondie

Lors de la demande d'hypothèque, la suppression d'une garantie de perte d'emploi doit donc être soigneusement envisagée. Son coût, ses modalités d'application et les risques liés à la situation professionnelle de l'emprunteur doivent être pris en compte. Par exemple, nous considérerions cette assurance comme inappropriée pour un employé du gouvernement étant donné le faible niveau de risque encouru.

De plus, il existe d'autres solutions. S'il y a suffisamment d'économies, l'emprunteur peut continuer à rembourser ses mensualités sans travail sans avoir besoin de son assureur. De plus, la flexibilité de rembourser une hypothèque en modulant ou en suspendant les mensualités peut également permettre de traverser une période difficile au niveau professionnel sans préjudice.

Notons enfin que cette garantie facultative peut parfois être exigée par un établissement de crédit s'il détermine que la situation de l'emprunteur le justifie, au même titre que l'assurance décès et invalidité.

Lisez aussi: