Assurances emprunteur moto Les euro-obligations ont permis au Gabon de payer sa dette et de collecter 180 milliards de FCFA

Les euro-obligations ont permis au Gabon de rembourser sa dette et de collecter 180 milliards de FCFA

Le PDG de la dette Emmanuel Bere le 10 février 2020 à son bureau de Libreville © Gabonactu.com

Le nouveau prêt obligataire international, également appelé Eurobond, finalisé fin janvier 2020 par le Gabon, a permis au pays de rembourser sa dette internationale, arrivée à échéance en 2024, et de lever 180 milliards de FCFA pour être investi en grande projets de développement externalisés auprès de journalistes, Emmanuel Behr, Directeur général de la dette.

Selon M. Berre, l'Eurobond, conclu en janvier 2020, est-ce
une suite logique de ce qui a été accompli en 2015. Pendant cette période, le Gabon
il avait collecté 1,5 milliard de dollars en bagatelles sur le marché international
USA. Le remboursement de ce prêt devait expirer entre 2022 et
2024. De tout ce prêt, le Gabon a dû payer ses abonnés
d'un prêt à intérêt d'environ 495 millions de dollars, ou 280
milliards de FCFA.

L'économie gabonaise ne s'est pas déroulée comme prévu
au moment de l'Eurobond pour 2015. Le pays a été sévèrement et gravement touché par
la crise économique due à la baisse régulière des prix des matières premières.
Le programme de relance économique (PRE) du FMI n'a pas été
également prévu.

Soudainement Libreville n'a pas fait toutes les prédictions
économiquement. Par conséquent, selon M. Bere, la nécessité de " reprofilage Sur la dette internationale.

L'opération a été approuvée par le Parlement, qui l'a autorisée
gouvernement à emprunter 1 milliard de dollars à l'échelle internationale.
Le processus a débuté en novembre 2019. Des experts gabonais étaient présents
voyage à New York (USA), Londres (Angleterre) et Dublin (Irlande) pour louer
négociations avec des investisseurs intéressés par un nouveau prêt
Gabon International Bond

Dans leurs porte-documents, les négociateurs gabonais avaient
données économiques publiées par le FMI à l'issue de ses revues économiques
Gabon. Entre autres choses, il y avait
bon suivi du programme du FMI, réduction du déficit, consolidation
des actifs étrangers du Gabon, bonnes perspectives de croissance économique …

En ce qui concerne les données et garanties fournies par
Négociateurs gabonais, les offres de prêts présentées au Gabon sont de
d'une valeur de 3,7 milliards de dollars, a déclaré Behr. Le Gabon a refusé
s'endetter à cette hauteur. Il s'est limité avec la permission du Parlement en hausse
jusqu'à 1 milliard de dollars, soit environ 542 milliards de FCFA. Sur ce chaton,
362 milliards de FCFA ont été dépensés pour rembourser les euro-obligations en 2015.
Quelque 180 milliards de FCfa sont retournés dans les coffres du pays.

Selon la direction générale de la dette, 180 milliards sont des poches de l'État
sera utilisé dans la construction de la transgabonase (une voie pavée reliant la bouche
du Haut Ogooué sur 700 km), la réhabilitation du chemin de fer de Transgabonay et
construction de deux centrales.

Le directeur général de la dette a expliqué que 180 milliards de FCFA soutiendraient la part de l'État, qui est généralement requise pour les grands travaux ou dans le cadre des marchés publics ou des partenariats publics et privés (PPP). Le remboursement des euro-obligations est reporté à 10 ans en janvier, a conclu la direction générale de la dette, qui maintient que le taux d'endettement du Gabon est actuellement de 57%. Les critères de convergence de la CEMAC fixent le seuil d'endettement à 70% pour les États membres.

Carl Nsitu