Assurances Emprunt obligatoires Assurance emprunteur: quels changements en 2018

prêt immobilier

L'assurance prêt au logement soumise à l'opposition des banques et des compagnies d'assurance

La capacité des emprunteurs bancaires à changer la leur assurance prêt immobilier a longtemps été un sujet. Cette opportunité entrera en vigueur en janvier. Et cela bouleverse les banques, qui voient des profits importants disparaître. Les banques critiquent le gouvernement pour ce dispositif car il sera prioritaire pour les nouveaux contrats, contrairement aux contrats existants, qui seront affectés rétroactivement. L'amendement Bourquin, autrement connu sous le nom de loi Sapin 2, est une violation de l'équilibre économique global des prêts immobiliers, car la mesure met fin au système d'assurance des emprunteurs à faible taux d'intérêt de la France et à une signature ferme et sûre pour les emprunteurs et les organismes bancaires. .

Comparez les offres et changez d'assurance

Cette évolution est considérée comme un risque d'augmentation des coûts d'emprunt pour les emprunteurs qui ont un profil de risque: les plus âgés, les moins riches ou ceux qui ont un dossier médical à risque. Emprunteurs et assureurs externes ne sont pas du même avis, selon eux les banques ont réussi à prendre des parts de marché importantes plusieurs années auparavant. En fait, le profit moyen des banquesassurance prêt immobilier à un taux de 40% à 70%. Le marché est dominé par les banques car l'assurance est obligatoire, il est vendu directement par la banque. Les emprunteurs et les assurances externes considèrent l'assurance des emprunteurs trop chère par rapport aux bénéfices des banques.

Perte de marché pour les banques, épargne pour les emprunteurs

Suite à l'adoption de la loi Lagarde (2011) et de la loi Hamon (2014), les emprunteurs peuvent modifier leurassurance prêt immobilier après signature ou 12 mois après. Cette possibilité de résiliation annuelle peut entraîner d'importants changements sur le marché.assurance prêt immobilier, Les banques détiennent 90% de parts de marché mais risquent de perdre environ 9% de leur clientèle soit environ 500 000 assurés. Comment vont-ils réagir? les analystes prédisent les décisions qui pourraient être prises par le biais de contrats d'assurance qui couvriraient davantage ou augmenteraient les taux hypothécaires.

En revanche, ces 500 000 assurés peuvent réaliser d'importantes économies. En fait, ces négociations contractuellesassurance prêt immobilier il permettra chaque année aux ménages de retrouver leur pouvoir d'achat. La détention d'une délégation d'assurance peut permettre de réaliser des économies comprises entre 6 000 et 15 000 € sur la durée du prêt.