Assurances emprunt auto Assurance prêt: à quoi ressemblent les banques pour protéger leurs rentes

C'est un euphémisme de dire que les nouvelles dispositions en matière d'assurance emprunteur restent à la gorge des banques! Il faut dire que les enjeux sont énormes: cette activité leur rapporte un bénéfice de 3 milliards d'euros par an. Selon les prévisions du courtier, assure-moi.fr, la résiliation annuelle de l'assurance emprunteur aura des effets importants. Les banques détiennent près de 90% de part de marché, mais en moyenne 25% de plus qu'avec les assureurs alternatifs.

"Ils représentent en moyenne 40% de la marge d'assurance", a expliqué un expert du secteur. Selon me.fr rassurant, les banques pourraient perdre 450 000 emprunteurs l'année prochaine, soit 8% de leur portefeuille. Ils sont donc déterminés à ne pas le laisser partir. Depuis des mois, ils exercent un lobbying vigoureux avec un argument irrésistible: les consommateurs les plus fragiles seront punis. Ceux qui n'ont pas de problème de santé pourront rivaliser et les autres devront se contenter de l'assurance offerte par leur banque, ce qui entraînera des prix plus élevés.

>> Notre service – Trouvez l'hypothèque la moins chère avec notre comparateur,

Argument erroné, selon Maël Bernier de Meilleurtaux.com, site de conseil aux demandeurs de crédit immobilier, selon lequel "les banques n'assurent plus des risques inhabituels". Devant les oreilles insensibles des députés, la Fédération des banques a décidé de frapper haut. Très haut. Ils portent l'affaire devant le Conseil d'État sur la question que le Conseil constitutionnel vient de saisir.

En attendant vos clients, le bénéfice sur la période de prêt peut atteindre 30 000 euros! Et avec la nouvelle réglementation, l'opération sera très simple à mettre en œuvre. Il suffira d'envoyer une lettre de résiliation à votre banque ou assureur, accompagnée du nouveau contrat préalablement convenu avec un concurrent. Seule condition: les garanties doivent être au moins équivalentes à celles du contrat précédent.

>> Lire aussi – Ce que vous devez réunir pour obtenir un prêt immobilier

Après avoir reçu le nouveau contrat d'assurance, la banque disposera de dix jours pour déclarer par écrit son acceptation ou son refus. S'il est accepté, le nouveau contrat commencera à la date d'entrée en vigueur prévue. Si la banque refuse "légalement" de changer d'assurance, le nouveau contrat sera résilié gratuitement et toutes les cotisations déjà versées seront remboursées. Astuce, ne tardez pas! Comme le coût de l'assurance de l'emprunteur varie en fonction de l'âge de l'assuré. Et que la procédure peut être longue …

De la même manière, il examinera en détail la couverture offerte par le nouveau contrat. Même avec le moindre problème, la demande sera rejetée. Il vaut donc mieux être accompagné d'un courtier d'assurance comme Meilleurtaux.com ou Prêtis.com. Ou sur des sites comme magnolia.fr, qui propose une assurance emprunteur 100% en ligne pour les clients ne présentant pas de risques majeurs pour la santé.

Par Jean-Jacques Manso, auteur du blog Mon petit argentdédié à l'actualité des finances personnelles, de l'immobilier, de la banque et de l'assurance.

>> Lire aussi – Immobilier: Homeagency, Imoxo … ces sites qui vous aident à acheter et vendre mieux

>> Notre service – Économisez de l'argent avec notre assureur de prêts immobiliers comparatif(pour cette assurance obligatoire, les souscripteurs hypothécaires peuvent désormais concourir chaque année)

>> Nouveau! Ne manquez aucun des articles importants de Capital.fr en vous abonnant à nos alertes. Cliquez sur la cloche rouge dans le coin inférieur droit de cet écran (PC et smartphones Android uniquement).

>> Vidéo – Capital explique … comment changer de banque en quelques clics