Assurance emprunteur: temps de réponse et recours

Les délais sont parfois mal interprétés

La plupart des garanties incluses dans le contrat d'assurance de l'emprunteur ont une période d'intervention qui peut varier en termes de durée et de service. Ces conditions sont systématiquement énoncées dans le contrat:

Il s'agit de la période pendant laquelle aucune assurance n'est en vigueur. Ce délai est parfois appliqué lors du passage de l'assureur à un prêt existant. En principe, les maladies ou affections qui surviennent pendant cette période sont exclues de la garantie.

  • La période de déduction ou d'attente:

Il s'agit de la période de jours pendant laquelle l'assuré n'est pas indemnisé. Cela affecte les cas d'incapacité temporaire complète (ITT), d'invalidité permanente partielle ou complète (PPI), voire de perte d'autonomie complète et irréversible (PTIA).

Cette période peut varier en fonction des sociétés et des options que vous avez enregistrées, allant de 30 à 180 jours. Cette déduction peut également varier en cas d'hospitalisation.

Mettre le contrat en jeu

Quelles que soient les conditions d'assurance de l'emprunteur, il est important que vous fassiez votre déclaration, de préférence par lettre recommandée, dès que possible, Auprès de votre banque si vous avez opté pour une assurance collective ou directement auprès de l'assureur en cas d'assurance déléguée. Cela permet d'anticiper le risque de retard d'indemnisation dû à un dossier incomplet ou de pouvoir répondre à une éventuelle convocation du médecin conseil.

Dans tous les cas, vérifiez les délais de déclaration qui figurent dans votre contrat: ils doivent être respectés afin d'éviter tout retard ou refus d'indemnisation.

Quels recours en cas d'indemnisation différée?

Si votre intervention d'assurance est retardée alors que votre situation est couverte par une garantie, contactez votre assureur. Si son explication ne vous convient pas, écrivez au siège social de l'entreprise en lui donnant toutes les informations nécessaires au traitement de votre dossier.

Si l'entreprise n'accepte pas de vous dédommager, elle doit justifier son refusVous pouvez alors le contester par courrier et, si nécessaire, par un deuxième avis médical. Si on ne vous propose pas de solution, vous pouvez rejoindre la Médiation en assurance. Cette procédure est gratuite et ce service est indépendant des compagnies d'assurance.

L'assurance de l'emprunteur n'est pas simplement une obligation imposée par une banque de garantir un prêt immobilier. Ceci est particulièrement utile en cas de problème de santé. Les garanties doivent donc être parfaitement adaptées à votre compte, ce qui ne permet pas toujours une assurance bancaire de groupe, sauf qu'elle est souvent plus chère qu'une assurance déléguée.

Pour choisir la bonne assurance emprunteur, la possibilité de vérifier attentivement les garanties est l'un des avantages de notre comparateur gratuit LesFurets.com. La simulation ne prend que quelques minutes et l'abonnement en ligne permet des économies supplémentaires sur le montant de la prime.

Conseils Herve!

N'hésitez pas à revoir et à négocier les délais d'attente sur la durée de vie de votre contrat d'assurance emprunteur.